no ad

libre echo

Classement des pays africains les mieux préparés à l'e-commerce - (Infographie)
05/04, 2021

(Agence Ecofin) - Selon une récente étude de Statista*, le secteur africain de l’e-commerce est en passe d’atteindre une valeur de 24,7 millions USD cette année, pour 40,7 millions en 2025. Un boom impulsé entre autres par la Covid-19 et les blocages qu’elle a imposés au commerce conventionnel.


Didier Raoult distingué au Sénégal
05/04, 2021

De passage au Sénégal pour des travaux sur les nouveaux variants du Coronavirus, le Professeur Raoult s’est vu décorer par le président Macky Sall de la...


Nouvelles

no image

AIM Awards 2022 : l’ANAPI proclamée troisième meilleure Agence de promotion en Afrique. Une fierté pour la RDC !

04/08/2022

Dubaï, 30 mars 2022 – L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements de la République Démocratique du Congo (ANAPI), Organe conseil du Gouvernement central et des Gouvernements provinciaux en matière de promotion des investissements et de l’amélioration du climat des affaires, a été primée « troisième meilleure Agence de promotion des investissements » en Afrique derrière le Ghana Investment Promotion Centre (Ghana) et le Mauritius Economic Development Board (Ile Maurice). C’était au cours de la cérémonie des « AIM Awards » organisée le 29 mars 2022 à Dubaï, à l’occasion de la 11ème édition de l’Annual Investment Meeting (AIM) 2022.AIM Awards a récompensé les meilleures Agences de promotion des investissements à travers le monde, rendant hommage aux efforts qu’elles ont fournis pour promouvoir leurs pays respectifs comme des destinations idéales pour les investissements, ainsi que pour des projets d’investissements directs étrangers récemment réalisés ou en cours d’initiation dans les différentes régions et qui vont contribuer de manière significative à la croissance et à l’expansion de leurs marchés.Les AIM Awards sont une caractéristique singulière de l’AIM. Au fil des ans, ils sont devenus une référence mondiale, une reconnaissance extrêmement populaire des meilleures Agences de promotion des investissements attirant le meilleur projet d’investissement au cours d’une année donnée.Dans son rôle de guichet unique en matière d’investissements, l’ANAPI a joué un rôle central dans la présentation des opportunités d’investissement qu’offre notre pays, ainsi que dans la conclusion de plusieurs accords économiques et commerciaux entre la RDC et divers acteurs internationaux. « Avec ses 100 millions d’habitants, sa position géostratégique au cœur de l’Afrique et le vaste marché qu’elle forme avec ses neuf pays voisins, la RDC est appelée à devenir un hub logistique et financier pour le continent. La construction du port en eau profonde de Banana avec DP World, l’investissement à venir d’AMEA Power dans le secteur de l’énergie et l’installation en cours de VISA en RDC sont les prémisses de cette destination », a commenté Monsieur Anthony Nkinzo Kamole, Directeur Général de l’ANAPI. « Je dédie ce prix à toute l’équipe de l’ANAPI, mais surtout à tous mes compatriotes congolais. Le Congo qui gagne, c’est possible ! »A propos d’AIML’Annual Investment Meeting (AIM) est une initiative du Ministère de l’Économie des Émirats Arabes Unis conçue pour fournir un cadre d’échanges mondiaux sur les principes clés qui sous-tendent les politiques, les stratégies et les pratiques des investissements internationaux pour le développement durable afin de parvenir à une croissance mondiale intelligente et inclusive. Il s’agit du plus grand rassemblement de la communauté internationale de l’investissement, de décideurs politiques, de chefs d’entreprises, d’investisseurs régionaux et internationaux, d’entrepreneurs, d’universitaires de premier plan et d’experts présentant des informations et des stratégies à jour sur l’attraction des investissements directs étrangers (IDE).AIM réunit des décideurs clés du monde entier, des entreprises et des pays désireux de s’engager dans des partenariats durables avec des investisseurs. Il offre une variété d’activités visant à faciliter le réseautage stratégique et à promouvoir les investissements tout en offrant une expérience d’apprentissage valable.Avec l’ANAPI, bien investir pour une RD Congo prospère !Service de CommunicationANAPI

voir plus
no image

Port en eaux profondes de Banana : Kinshasa accélère les choses pour remplir toutes les obligations suspensives avant la date butoir du 11 décembre 2022

04/08/2022

Le Président de la République, Félix Tshisekedi,  lors du Conseil des ministres  du 29 juillet 2022, a salué les avancées significatives enregistrées par le Gouvernement dans la matérialisation du projet du Port en eaux profondes de Banana.A cet effet, le président a pris pour exemple l’effectivité des paiements pour les opérations d’expropriation des riverains présents sur le site de Banana. Cependant,  il reste d'autres obligations,  de la part du gouvernement congolais   pour le démarrage effectif des travaux sur le site. Ce site devra abriter un port en eaux profondes ouvert sur l'océan Atlantique, un futur hub pour les échanges commerciaux, qui constituera une opportunité de créationdes milliers d’emplois et d’amélioration des conditions de vie consécutive à la dynamique socio-économique qui en découlera. "Considérant le délai imparti pour remplir les obligations suspensives décidé lors de la signature de la convention amendée et consolidée le 11 décembre 2021 qui tend àl’échéance, le 11 décembre 2022, le Président de la République a invité les membres du Gouvernement concernés, chacun dans la limite de ses  prérogatives, à maximiser les efforts pour une parfaite coopération afin que l’ensemble de ces conditions suspensives soient satisfaites à la fin du mois d’octobre prochain", rapporte le compte rendu de la réunion du Gouvernement. Le Premier Ministre a été chargé de faire le point tous les quinze jours, à dater du Conseil des Ministres du 12 août 2022, sur le niveau de satisfaction des clauses concernées jusqu’à maturation. Rappelons que c'est depuis le 31 janvier dernier que le chef de l'Etat avait posé la première pierre pour la construction de  cet ouvrage.  Pour ce Port en eaux profondes de Banana,  le Gouvernement de la RDC  est en contrat avec la firme DP Word des Émirats Arabes Unis.PAR DESKECO 

voir plus
no image

RDC-Belgique: le Projet Kin Emploi soutenu par Enabel a été présenté au couple royal belge

04/08/2022

Présentation au couple royal Belge du Projet Kin Emploi soutenu par ENABEL/Ph. ENABELLe Roi des Belges Philippe et la Reine Mathilde ont visité ce mercredi 8 juin 2022 sur le site de Silikin Village, différents stands des projets soutenus par l'Agence belge au Développement (ENABEL). C'est à cette occasion que le Programme Kin Emploi leur a été présenté.Il s'agit d'un programme quinquennal qui vise à accompagner au moins 5000 jeunes d'ici 2025 vers l'entrepreneuriat et un emploi décent. Ceci devrait aider la capitale congolaise à diminuer le taux de chômage des jeunes de 15 à 25 ans surtout les femmes qui constituent plus de 50% de la population congolaise."ENABEL en RDC est active dans le domaine de l'entrepreneuriat, de la formation et de l'emploi, du développement rural, de la santé publique, de l'énergie et de la provision en eau potable mais aussi dans 10 provinces de la République. À Kinshasa, Enabel met en œuvre depuis mars 2021 Kin Emploi un projet d'entrepreneuriat, formation et emploi à hauteur de 10 millions d'euros pour une période de 4 ans et ceux en partenariat avec le ministère congolais de la formation professionnelle et métier. Né de la difficulté de la jeunesse kinoise à trouver un emploi. Kin Emploi permettra de former, d'encadrer et d'assurer l'emploi de 5000 jeunes dont au moins 50% de femmes. Certains secteurs de l'économie kinoise présentent un potentiel dans la création nette de l'emploi décent. C'est notamment le secret agroalimentaire, les énergies renouvelables, l'environnement, la construction, les infrastructures urbaines, l'hôtellerie, la restauration, et celui que nous tenons à cœur c'est le développement digital de l'économie", a expliqué au Couple royal belge, Philippe-Serge Degernier, Représentant Résident d'ENABEL en RDC.La mise en œuvre de ce projet se base sur le Centre de Ressources Mosala qui propose un offre de services et formation de courte durée en faveur de chercheurs d'emploi mais aussi des entreprises dans le cadre d'un partenariat local gagnant-gagnant avec le secteur économique et les acteurs de formation." Je suis donc heureuse de notre collaboration avec Kin Emploi afin d'offrir à ces jeunes un bon soutien. Compte tenu de l'évolution de ce marché sur Kinshasa, ce besoin sur le marché de travail ne peut être sous-estimé. C'est aussi un secteur très attractif pour les jeunes. En outre, les jeunes peuvent également suivre de formation dans d'autres secteurs notamment l'énergie renouvelable, l'agroalimentaire, la logistique et le tourisme. De cette manière Kin Emploi veut être un point de rencontre entre les employeurs et le futur employés afin de renforcer l'économie de Kinshasa. Je suis donc ravie de voir la résilience de ces jeunes. Après tout, le développement d'un pays commence par l'investissement dans sa jeunesse", a conclu Meryame Kitir, ministre belge de la Coopération au Développement et de la Politique des Grandes villes.Cette visite du couple royal était également l'occasion pour le Gouvernement congolais, par le biais de la ministre de la formation professionnelle et en présence de Premier ministre congolais et Belges, de remettre officiellement les dossiers du site viabilisé pour abriter le projet Kin Emploi. C'est là que sera construit le Centre de Ressources (CdR). Le site se trouve à l'Institut technique agricole de Mombele (ITA Mombele) dans la commune de Limete."Tous nos échanges que nous avons commencés d'ailleurs depuis hier dans le cadre de la rencontre que nous avons eu à la Primature c'est de dire que nous sommes pratiquement tournés vers l'avenir. Ici nous sommes venus accompagné cette grande délégation : Sa Majesté le Roi et la Reine, le Premier ministre ainsi que les membres du Gouvernement pour visiter tous ces projets ambitieux d'ENABEL mais aussi à travers le projet Kin Emploi. Ici, c'est qu'il y a de plus important c'est la jeunesse. C'est le cœur de ce projet et n'y a que ça que peut être le plus grand intérêt. Le plus grand dividende que nous avons ici au Congo, c'est notre jeunesse d'où tout l'intérêt que nous devons mettre dans leur formation, dans leur capacitation et surtout l'opportunité de leur offrir un emploi décent mais aussi la capacité de tourner vers la femme", a déclaré le Premier ministre Sama Lukonde.Kin Emploi a déjà signé des partenariats pour la formation des jeunes et des femmes notamment avec Centre Don Bosco, Kinshasa Digital Academy, Bracongo et l'Asbl Texaf Bilembo.Ce qu'il faut savoir du Projet Kin EmploiEncadrer et assurer la réinsertion sociale des jeunes en RDC" , c’est l’objectif visé par « Kin Emploi ». C’est un projet du gouvernement congolais avec l’appui technique et financier de la coopération belge. Près de 5000 jeunes sont concernés par ce projet qui va les rendre autonomes et ce, après avoir suivi une formation à compétence professionnelle. Le coût est de dix (10) millions de dollars américains, dont la contrepartie pour l’Etat congolais qui était fixée à 3%, soit USD 286.000, a été ramenée à USD 186.507, soit 1,67%.Ce projet consiste à prendre en charge, sur une période de 3 à 6 mois, la formation professionnelle des jeunes en difficultés sociales et professionnelles dans différents domaines (Hôtellerie, Restauration, Tôlerie, Mécanique-auto, Bâtiment, Electricité, Informatique, Coupe et couture, etc.). Dans un premier temps, cette formation qui concerne les communes ciblées à caractère urbano-rural et à forte vulnérabilité, sera proposée à un échantillon de 500 jeunes dits« Enfants de la rue », non scolarisés et/ou déscolarisés, avec ou sans diplôme, âgés de 16 à 35 ans, de même que les personnes vivant avec handicap.Ce projet vise donc, entre autres , à assurer l’apprentissage des jeunes vulnérables, à les rendre autonomes, à lutter contre le chômage de masse et à réduire les comportements déviants en milieu urbain consécutifs à la pauvreté.Auguy Mudiayi

voir plus

no ad

Agenda

Pas de programme

no ad